Consommation

E-commerce, e-consommation, e-marketing, e-publicité, e-réputation des marques (…), autant d’expressions entrées depuis quelques années tant dans le vocabulaire courant que dans celui des chercheurs en Sciences humaines et sociales et qui renvoient aux rapports multiples et complexes du numérique et de la consommation, au sens le plus général de ce terme.

 Qu’est ce que le numérique fait à la consommation, à ses nombreux acteurs et à ses « dispositifs » (de vente, de payement, de fidélisation des clients, de publicité…) ? Qu’est ce que la consommation, les consommateurs, les marques, le marketing (…) font du numérique, ou si l’on préfère, comment font-ils avec le numérique ? Qui sont, quantitativement et qualitativement, les e-consommateurs ? Quels sont les usages innovants ? Que représente la consommation en ligne sur le plan économique ? Par-delà les données statistiques, que sait-on de la consommation de biens et de services numériques et de son évolution, en France et dans le monde ? Autant de questions auxquelles les chercheurs s’efforcent de répondre. Et la liste n’est pas exhaustive.