Document

Dans un premier sens, sans doute le plus général et le plus répandu, le document numérique réunit des caractéristiques qui le distinguent du document papier et du document audiovisuel, par exemple le film : représentation virtuelle d’informations par l’écrit, le son, l’image fixe ou animée et les liens hypertextuels ; possibilité d’intégrer des applications informatiques susceptibles de modifier l’organisation des données ; spécificités de la conservation (lieux de conservation, volumes et rythmes, supports, sécurisation, altération, perte, modes de gestion des documents…) ; diffusion par l’intermédiaire de réseaux électroniques ; consultation sur l’écran d’un appareil électronique (ordinateur, tablette, lecteur M3P, téléphone mobile…) et particularités de l’accès aux ressources.

D’autres définitions, proposées par les sciences humaines et sociales qui prennent le document numérique pour objet, insistent sur d’autres dimensions (sociales, socio-économiques, socio-politiques, sémiotiques, informationnelles, communicationnelles, ergonomiques, cognitives…). Elles mettent donc l’accent sur sa nature (où commence-t-il et où finit-il ?), les contenus, les questions du sens et de l’interprétation,  l’organisation des connaissances, les enjeux de pouvoir, les environnements socio-techniques, mais aussi culturels, les dispositifs et, bien entendu, les usages individuels et collectifs.

Cette rubrique met en évidence une pluralité d’approches et d’objets car l’appréhension du document numérique suppose une pluralité de regards disciplinaires, théoriques, empiriques…