Thèses & HDR

2013

Bénéjean M., « Informatisation des productions d’information et des activités de communication dans les relations pilotes-contrôleurs : contradictions et reconfigurations entre technologies en projet et mises en pratiques »,
Le domaine aérien a connu de nombreuses transformations socio-techniques qui se sont intensifiées dans le contexte contemporain de globalisation des économies. Au centre de ces transformations se trouvent notamment concernées les activités de production d’information et de communication des pilotes et des contrôleurs aériens, maillons indispensables de l’activité de la navigation aérienne. L’articulation technologie, organisation et systèmes d’activités est étudiée à travers la théorie de l’activité (Engeström, 1987) pour saisir l’imbrication de systèmes techniques de plus en plus normés et normalisant, établis par des instances internationales et nationales, et qui doivent être mises en œuvre localement. Avec la notion d’architexte (Jeanneret, 1999), cette recherche interroge le modèle de communication tel qu’inscrit et prescrit dans les systèmes techniques d’échanges pilotes-contrôleurs ; et identifie, à l’aune des pratiques observables, certaines questions-clés qui en résultent au plan des activités de pilotage et de contrôle aérien
Septembre 2013, Université de Toulouse 2, Sciences de l'information et de la communication, Thèse de Sciences de l’Information et de la Communication, Université Toulouse 2 – le Mirail, CERTOP, Tags: Communication, Production d'information, Technologies, Type de publication: Thèses & HDR

2011

Mosbeh Besbes R., « L'évaluation du succès perçu de l'Intranet - Le cas d'une institution financière internationale », 2011, Université de Toulouse 1, CRM, Thèse de Sciences de gestion, Tags: Pratiques professionnelles, Tic, Type de publication: Thèses & HDR

2008

Louati R., « L'évaluation de la performance perçue de la fonction systèmes d'information? : cas de la branche dermo-cosmétique d'un groupe pharmaceutique international »,
L'émergence de nombreux changements liés à l'essor des Technologies de l'Information et de la Communication (TIC) dans la vie économique a mis en avant le rôle stratégique qu'occupe actuellement la Fonction Systèmes d'Information (FSI) dans les organisations. Ayant eu auparavant un rôle secondaire qui se limitait au développement et à la mise en ouvre des systèmes et du matériel informatique, la FSI participe désormais activement à la définition de la stratégie de l'entreprise et au fonctionnement quotidien de son organisation. Cette évolution a cependant créé de nouvelles exigences et attentes des directions générales à l'égard de leur fonction SI. Evaluer la performance de la FSI devient alors une partie intégrante de la gouvernance des SI et un moyen idéal de contrôle organisationnel. Etant donné la nature multidimensionnelle de cette performance, la présente recherche se focalise sur sa dimension opérationnelle et propose ainsi un cadre intégrateur de l'évaluation de la performance perçue de la FSI d'un point de vue de l'utilisateur final. L'étude empirique est réalisée auprès de 474 utilisateurs d'une entreprise du secteur pharmaceutique. L'analyse des données recueillies à l'aide d'un questionnaire disponible sur l'intranet de cette entreprise, appliquant la méthode des équations structurelles pour vérifier les hypothèses de structure du modèle conceptuel et de causalité, confirme l'existence d'un " fit " des données aux relations de causalité supposées. Les résultats statistiques confirment successivement la qualité des variables retenues par le modèle de recherche, ainsi que sa capacité élevée de prédiction du succès " SI " perçu par les utilisateurs. Ceux-là jugent la performance opérationnelle de la FSI à travers la qualité perçue de trois outputs, à savoir les services, les systèmes et l'information. Cette prédiction confirme, par ailleurs, que la qualité de service SI exerce une influence significative sur la satisfaction de l'utilisateur vis-à-vis du SI. Elle met également en évidence l'influence de certains déterminants individuels et organisationnels, d'une part, sur les croyances et attitudes des utilisateurs envers la FSI et, d'autre part, sur leur performance individuelle au travail. Pour conclure, cette recherche permet, sur un plan théorique, d'enrichir les travaux émergents sur l'évaluation de la fonction SI et, sur un plan professionnel, de fournir aux dirigeants un diagnostic des déterminants et des impacts de la performance opérationnelle de la FSI, et des recommandations afin de développer l'écoute du "client" SI.
2008, Université de Toulouse 1, Thèse de Sciences de gestion, Tags: Gestion d'entreprise, Système d'information, Type de publication: Thèses & HDR

Chatti H., « Les déterminants de succès d'une implantation ERP dans un contexte tunisien »,
La technologie ERP est l'une des plus importantes innovations qui impacte le monde des affaires, en générant des améliorations autant tangibles qu'intangibles dans de nombreux environnements professionnels. L'intérêt croissant pour les solutions ERP, s'explique, ainsi, par les promesses qu'offrent de tels systèmes, tant pour les grandes entreprises que pour les PME. Néanmoins, Le champ large d'un ERP et les changements des flux de travail qui accompagnent son implantation, augmentent non seulement les bénéfices attendus mais également les risques inhérents à ce type de projets. Ce constat conduit à s'interroger dans cette recherche, sur les déterminants de succès et les avantages d'adoption de cette technologie d'intégration. Pour répondre à ce questionnement, une analyse se rapportant, d'une part, au processus d'intégration organisationnelle et d'autre part, à la littérature inhérente à l'évaluation du succès des systèmes d'information et de l'impact des TI sur la performance organisationnelle, a permis de formuler un modèle de recherche original d'évaluation de succès des systèmes ERP suivant une perspective d'intégration et d'infrastructure TI. Le modèle, ainsi proposé, examine selon une approche systémique, la relation entre (1) les déterminants de l'acceptation ERP, (2) les effets du processus d'infusion de la technologie ERP, et (3) les impacts attendus sur la performance organisationnelle. La validation empirique de ce modèle est réalisée à travers : une étude exploratoire et une analyse confirmatoire. Les résultats obtenus soulignent la prépondérance d'une part de la maîtrise de l'information et l'amélioration de l'utilisation des compétences, comme bénéfices d'implantation ERP, et d'autre part de la qualité de l'équipe projet, la définition de la mission de l'équipe projet, la formation des usagers, la réingénierie des processus d'affaires et la sélection de la solution ERP, comme déterminants de succès des projets ERP. Tout en contribuant à valider certains résultats théoriques et conceptuels des travaux antérieurs, ces résultats offrent aux entreprises un cadre d'évaluation de succès du projet ERP permettant de justifier ce genre d'investissement et d'évaluer ses retombées.
2008, Université de Toulouse 1, Thèse de Sciences de gestion, Type de publication: Thèses & HDR

Gargallo Y., « Trouver sa place sur le web : les organisations et l'apprentissage du web », 2007, Université de Toulouse 2-Le Mirail, Thèse de Sociologie, Tags: Internet, Organisation, Type de publication: Thèses & HDR

2006

Omrane D., « TIC et relations de service : vers un processus de communication inter-compréhensive », 2006, Université de Toulouse 3, Thèse en Sciences de l’information et de la communication, Tags: Services, Tic, Type de publication: Thèses & HDR

2004

Bressolles G., « La qualité de service électronique : Netqu@l : mesure, conséquences et variables modératrices », 2004, Université de Toulouse 1, Thèse en Sciences de gestion, Type de publication: Thèses & HDR

2002

Gunia N., « La fontion ressources humaines face aux transformations organisationnelles des entreprises. Impact des nouvelles technologies d'information et de communication »,
Les, changements organisationnels pourraient être caractérisés comme une constante faisant partie intégrante de la vie des entreprises tant celles-ci y sont confrontées à un moment ou à un autre. Ces changements sont décrits de manière partielle (selon les variables étudiées) ou généralisable (selon les constats présentés) par de nombreux théoriciens. L'objectif de cette recherche n'est pas de rester dans la lignée de travaux antérieurs, même si nous nous en inspirons largement, mais plutôt d'apporter des éléments novateurs à ce phénomène complexe, tant en ce qui concerne les variables prises en considération (NTIC, aspects sociologiques des acteurs, etc.), qu'en ce qui concerne la méthodologie de recherche et le cadre d'analyse dans lequel elle s'inscrit. Ainsi, ce que met en exergue cette thèse, est le fait que les changements organisationnels et ceux de la fonction ressources humaines (considérée comme un sous-système organisationnel) sont imbriqués, qu'ils interagissent les uns avec les autres en raison d'une nécessaire cohérence entre ces deux ensembles Dans les bouleversements en cours, et notamment sous l'influence des nouvelles technologies, la FRH connaît de profondes transformations au niveau de son contenu, de sa structuration et de son positionnement. Les constats présentés ici sont issus d'une étude empirique menée auprès d'un échantillon composé d'environ 200 entreprises selon une approche longitudinale et qualitative,et s'inscrivant dans un cadre d'analyse triptyque fait de considérations systémiques, contextualistes et constructivistes
2002, Université de Toulouse 1, LIRHE, Thèse de Sciences de gestion, Tags: Ressources humaines, Tic, Type de publication: Thèses & HDR

Boitier M., « Le contrôle de gestion aux prises avec les transformations organisationnelles et techniques des entreprises. L’exemple des systèmes de gestion intégrés »,
La fonction contrôle de gestion évolue sous l'influence de facteurs contextuels économiques, technologiques et institutionnels. Dans un environnement considéré comme plus complexe et turbulent, l'organisation tend à décentraliser les responsabilités de gestion vers les managers opérationnels. Face à ce mouvement, la fonction contrôle de gestion doit mettre en place des dispositifs assurant une meilleure coordination organisationnelle. Cette coordination vise à la fois la gestion efficiente et efficace des ressources, et la pertinence stratégique. Un modèle d'organisation intégrée verticalement (et de stratégie émergente) se développe. La fonction contrôle de gestion voit ses missions enrichies tant en termes de soutien aux opérationnels, que de contribution à la décision stratégique. Nous étudions plus spécifiquement le rôle des systèmes de gestion intégrés (SGI) dans l'évolution du contrôle de gestion. Cette technologie semble porteuse d'un potentiel de décloisonnement des activités et de réactivité stratégique. La question des évolutions de la fonction contrôle de gestion en relation avec l'implantation d'un SGI est analysée dans un cadre contextuel et auto réflexif. Cela permet de tenir compte des jeux socio politiques et cognitifs, qui, au delà des conditions contextuelles, contribuent également à la structuration du contrôle de gestion. La grille d'analyse socio technique enrichie permet d'étudier le processus de structuration technologie contrôle à partir d'une trentaine d'études de cas, dont dix seront mobilisées de manière approfondie dans le chapitre de restitution des résultats. La thèse met en évidence : - les logiques d'acteurs, manifestes lors d'un changement organisationnel, - la dualité des outils, - et l'importance de tenir compte de la dimension processuelle du changement. Le déterminisme technologique est remis en cause pour identifier différentes configurations technologie-contrôle. L'implantation d'un SGI peut conduire à : - un système orienté sommet stratégique, dans une logique de rationalisation des systèmes de gestion pour un contrôle centralisé ; - un système orienté opérationnels, dans une logique d'ouverture de la technologie (qui peut être intégrée à un ensemble de dispositifs complémentaires de contrôle) au service d'une réactivité stratégique centrée sur les opérationnels.
2002, Université de Toulouse 1, LIRHE, Thèse de Sciences de gestion, Type de publication: Thèses & HDR

2001

Chomat N., « Conception d’un modèle de coordination adapté aux acteurs autonomes : application au réseau acentré de facturation entre compagnies aériennes »,
Ce travail contribue à modéliser la coordination entre acteurs autonomes, particulièrement la coordination d'acteurs composant un réseau d'entreprises acentré. Le modèle développé est composé de trois niveaux, un système d'action, un système de dialogue et un système d'apprentissage qui supportent des dispositifs de coordination différents de nature opérationnelle, communicationnelle et dynamique. Modèle appliqué et validé sur le réseau de facturation entre compagnies aériennes
2001, Université de Toulouse 3, Thèse de Sciences de gestion, LGC, Tags: Entreprise, Organisation, Type de publication: Thèses & HDR

1993

Sochacki L., « Quel concept pour la télématique professionnelle ? Usages et dérives d’une technologie de communication », 1993, Université de Michel de Montaigne- Bordeaux 3, Thèse de Sciences de l’information et de la communication, Tags: Pratiques professionnelles, Tic, Type de publication: Thèses & HDR