61 - Le mythe de l'organisation intégrée. Les progiciels de gestion

sds.jpg

Segrestin D., 2004, « Les ERP entre le retour à l'ordre et l'invention du possible », Sciences de la société, n°61.

Gilbert P., Leclair P., 2004, « Les systèmes de gestion intégrés. Une modernité en trompe-l'oeil ? », Sciences de la société, n° 61. 

Guffond J.-L., Leconte G., 2004, « Les ERP, puissants outils d'organisation du changement industriel », Sciences de la société, n° 61.

Lemaire L., Valenduc G., 2004, « Entre rigidité et malléabilité. Le double visage des ERP », Sciences de la société, n° 61.

Geffroy-Maronnat G., El Amrani R., Rowe F., 2004, « Intégration du système d'information et transversalité. Comparaison des approches des PME et des grandes entreprises », Sciences de la société, n° 61. 

Boitier M.,2004, « Les ERP. Un outil au service du contrôle des entreprises ? », Sciences de la société, n° 61. 

Bazet I., Mayère A., 2004, « Entre performance gestionnaire et performance industrielle. Le déploiement d'un ERP », Sciences de la société, n° 61. 

Vinck D., Rivera I., Penz B., 2004, « Des bonnes raisons d'échouer dans un projet technique. La construction sociale de l'impact », Sciences de la société, n° 61.

Kessous E., Mounier C., 2004, « Coordination et échanges dans un collectif de vente. Le cas de la mise en place d'un progiciel de CRM », Sciences de la société, n° 61. 

Thine S., 2004, « L'espace du conseil sous l'effet des ERPNotes de lecture », Sciences de la société, n° 61. 

Notes de lecture :